Relationnel

2 minutes pour convaincre...

24/04/2015

Tic, tac, tic, tac.... Il est des opportunités qu'un assistant doit savoir saisir, même dans un temps limité. Une montée en ascenseur ou un tour de table express pour représenter votre société à l'extérieur : vous avez 2 minutes pour convaincre, avec l'art et la manière !


1. Affichez la couleur avec une attitude énergique

Enthousiasme et dynamisme : voici 2 mots clés qui doivent vous habiter lorsque vous vous lancez dans votre teaser « 2 minutes chrono ». Comme vous, votre interlocuteur sera certainement plus enclin à écouter les propos d'une personne enjouée et motivée, plutôt que morne et fatiguée.

D'ailleurs, vous allez rapidement vous rendre compte que lors d'une conversation, 2 interlocuteurs mettent souvent leur humeur au diapason. Alors, sachez mettre en confiance et donner le tempo de votre présentation. Regard franc, voix punchie, bras détachés du corps et mains légères pour appuyer votre discours : vous êtes prêt !

2. Privilégiez des phrases courtes et concises

Regardez – ou plutôt écoutez — les grands orateurs. Ils ont souvent une astuce de communicants que les assistants ont tout intérêt à exploiter :
- ils enchaînent des phrases courtes (moins de 10 mots) ;
- ils utilisent un vocabulaire simple et imagé (sans expressions techniques ni anglicisme) ;
- ils font une légère pause toutes les 3 phrases pour permettre à leur auditoire de bien intégrer leurs propos.

Une stratégie réutilisable dans de nombreuses situations, notamment pour défendre vos idées en réunion.

3. Adaptez votre pitch d'assistant à votre cible

Le secret d'une présentation concise réside dans une égalité parfaite : 1 idée, 1 phrase. Si votre sujet est complexe, abordez-le sous un angle précis (celui qui sera le plus parlant pour votre interlocuteur). Au besoin, recourez à un chiffre-clé ou à une métaphore pour illustrer votre sujet et marquer les esprits au-delà de cet entretien entre 2 portes.

Autre astuce : partez d'un cas concret. C'est souvent le meilleur moyen de capter l'attention de votre interlocuteur qui va alors retrouver dans vos propos une expérience qu'il a vécue.

Enfin, prenez garde à ne pas tout dévoiler. Mieux vaut n'en dire pas assez, que trop. Laissez les informations manquantes piquer la curiosité de votre interlocuteur. Si vous entendez un « Pouvez-vous m'en dire plus ? », c'est gagné !

4. Concluez en passant le relai

Votre présentation achevée, ne laissez pas un silence gênant s'installer. Concluez plutôt par une relance : « Qu'en pensez-vous ? », « Puis-je vous recontacter pour que l'on approfondisse ce sujet ? ».

5. Entraînez-vous pour être opérationnel à l'heure H !

Poids des mots, effets de la gestuelle, respect du timing : pour être au point, mieux vaut préparer votre speech et tester son rendu sur vos amis, ou un autre assistant. Vous le savez : les proches sont toujours intraitables avec nos essais !

 

 

 

Note (3 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Nadia

Assistante commerciale

Très utiles vos fiches pratiques et astuces. Votre site m'a beaucoup aidé.
Je vous remercie.