Relationnel

5 astuces pour gérer un collègue difficile au travail

31/07/2014

Parce qu'ils sont au contact de nombreux collaborateurs, les assistants ont tous eu un jour ou l'autre à gérer un collègue difficile : le bavard, l'hypercritique ou le « stresseur ». Apprenez à composer avec ces personnalités épuisantes... ou à les éviter !

> Ne laissez aucune prise au collègue bavard

Vous en connaissez forcément un : ce collaborateur qui saisit la moindre opportunité pour vous parler de lui, de son travail ou pour dénigrer ses collègues. Chaque rencontre donne lieu à une conversation qu'il vous est impossible de couper sans vous montrer impoli...

Seule solution pour vous : court-circuiter toute occasion d'échanges avec cette personne. Le matin, saluez-la en marchant vers votre bureau (ne vous arrêtez pas !). Si vous l'entendez arriver alors que vous êtes coincé derrière l'ordinateur, noyez vos chaises et votre table de volumineux dossiers : le bavard se lasse toujours plus vite debout. Dernière solution ? Saisissez votre téléphone pour passer un coup de fil urgent... au répondeur de votre domicile !

> Demandez ses solutions à l'hypercritique

Quels que soient les projets que vous présentez, l'hypercritique trouve à redire sur votre méthode, vos orientations et même vos résultats. N'ouvrez surtout pas les hostilités : passez la main et demandez à ce collègue les solutions qu'il proposerait s'il était à votre place. Il ne vous reste plus qu'à apprécier ce long silence éloquent !

> Rassurez le collaborateur stressé en l'informant régulièrement

Travailler avec une personne anxieuse requiert une certaine patience. Il suffit en général de l'informer du bon déroulement d'un projet. Pour ne pas dilapider votre énergie à cette mission, sortez vos plannings collaboratifs : votre collègue peut voir en temps réel l'avancée d'un dossier et l'apport de chaque intervenant. Il visualise aussi son rôle dans l'équipe et reprend confiance en lui. La sérénité n'est pas loin !

> La narcissique, l'extraverti, l'agressif...

Découvrez les autres solutions Kalligo pour gérer les différents caractères et obtenir le meilleur d'une équipe plurielle !

> Si une personnalité forte impacte votre travail

La plupart du temps, les collègues envahissants vous mettent les nerfs en pelote quand ce n'est pas votre chef qui vous agace avec ses petites manies...

Mais certains cas se révèlent plus lourds de conséquences, comme la gestion d'un collaborateur ivre au travail ou celle d'un vol observé dans l'entreprise. Si votre activité d'assistant et/ou votre équilibre psychologique s'en trouvent affectés, n'hésitez pas à en parler à votre hiérarchie. Votre manager ouvrira une médiation avec la personne concernée et recadrera cette dernière en cas de besoin.

En attendant, il vous reste toujours les bienfaits de la politesse, ou du télétravail !

 

Note (1 vote)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Chantal

Assistante administrative - Roche

J'aime bien savoir qu'elles sont les évolutions pour les assistantes et avoir des conseils et astuces sur le métier...