Relationnel

Harcèlement moral au travail : comment le détecter et s’en sortir ?

10/07/2015

Le harcèlement moral au travail est un phénomène malheureusement fréquent. Il se manifeste sous plusieurs formes, avec des conséquences diverses sur la victime.

Comment le détecter ? Quelle attitude adopter pour se tirer de cette situation ?

> Le harcèlement moral au regard de la loi française

Selon le Code du travail, le harcèlement moral se définit par des agissements abusifs et répétitifs envers une personne. Ils visent à compromettre son avenir professionnel, ainsi que sa santé mentale et physique.

Plusieurs cas peuvent être qualifiés de harcèlement moral : une discrimination dans le traitement salarial, dans le reclassement ou dans la promotion professionnelle, des insultes constantes, des moqueries permanentes ou encore des remarques sexistes, misogynes, racistes...

Au regard de la loi, c'est à l'employeur de tout faire pour prévenir les cas de harcèlement moral.

> Comment détecter le harcèlement moral au travail ?

Il est difficile de le déceler à première vue, car il a un caractère insidieux. C'est souvent une violence sournoise, mais destructive sur le long terme.

Sachez que le harcèlement moral a toujours un caractère répétitif et systématique (gestes abusifs envers la même personne). Généralement, il ne concerne pas le travail de la victime, mais plutôt sa personnalité. Le savoir-faire et les compétences ne sont jamais remis en cause, le harcèlement moral trouve souvent sa source ailleurs : jalousie, rivalité, sentiment de supériorité, etc.

> Se sortir de la situation

Si vous faites face à un cas de harcèlement moral au travail, il faut savoir réagir vite ! Cela permet d'éviter d'en souffrir à long terme. De plus, soyez capable de détecter les paroles, les gestes ou les comportements abusifs. Ne laissez jamais passer un geste déplacé et répétitif à votre égard. Vous devez aussi noter la date et l'heure de chaque acte de harcèlement. Cela vous servira de preuve en cas de besoin.

Il faut affronter le harceleur et lui demander des explications sur ses agissements. S'il reconnaît les faits, le problème peut se régler à l'amiable. Une personne neutre peut aussi jouer le rôle de médiateur entre les deux parties. Mais s'il nie les faits et adopte toujours une conduite abusive à votre égard : c'est du harcèlement.

N'hésitez surtout pas à en parler dans votre entourage pour éviter l'isolement. Si le harceleur est un collègue, vous pouvez également vous tourner vers votre supérieur hiérarchique, qui a le devoir d'en référer aux plus hautes fonctions de l'entreprise. Vous pouvez également contacter l'inspection du travail, un juge ou le syndicat de votre société. Si aucun arrangement n'est possible et que la direction ne souhaite pas s'en mêler, alors n'hésitez pas à porter plainte.

 

 

Note (1 vote)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

  • Le 21/09/2015 à 14h02 par kouame amoin tatiana13244

    merci pour la suggestion mais il est souvent difficile quand il s'agit de son supérieur hiérarchique.<br /> que devrons nous faire dans ce cas.<br /> <br /> merci

  • Le 21/09/2015 à 14h02 par kouame amoin tatiana13244

    merci pour la suggestion mais il est souvent difficile quand il s'agit de son supérieur hiérarchique.<br /> que devrons nous faire dans ce cas.<br /> <br /> merci

 
Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Carole

en recherche d'emploi

Je suis sur le point de décrocher un travail et pendant la période de recherche, Kalligo m'a beaucoup aidé pour apprendre de nouvelles choses notamment au niveau organisationnel et m'a également permis de me mettre à niveau sur certains logiciels. Merci !