Relationnel

Bien aborder un changement de chef

06/09/2016

L'arrivée d'un nouveau manager constitue un petit séisme dans la vie professionnelle d'un assistant. Nouveaux repères, nouvelles méthodes, nouvelle relation : abordez chaque point avec votre nouveau chef, pour partir sur de bonnes bases communes.

> Les premiers échanges avec votre nouveau chef

La rencontre avec un nouveau manager se fait souvent dans le cadre d'un entretien. Après un petit mot de bienvenue, voire de félicitation en cas de promotion, présentez-vous et décrivez votre fonction en quelques phrases. Ces échanges vous permettent déjà de sentir si le courant passe... ou pas !

> Briefez votre manager sur l'organisation interne

L'assistant est la béquille du nouveau manager en poste, son sésame pour mieux comprendre l'entreprise de l'intérieur. Répondez aux questions de votre chef et éclairez-le sur les rouages de la société.
Durant les premières semaines, anticipez en précisant les nom, prénom, service et fonction des collaborateurs ou partenaires inscrits sur son agenda. Jouer pleinement votre rôle de médiateur : votre responsable s'en souviendra par la suite.

> Informez-vous de l'organisation de votre nouveau chef

La relation entre un assistant et un manager repose sur une bonne connaissance mutuelle. Demandez à votre nouveau chef de vous expliquer sa façon de travailler et ses outils de prédilection. Puis observez-le afin de découvrir ses petites manies, ses réactions en période de stress et ses coups de fatigue.
En somme, détectez les temps à privilégier et ceux à éviter !

> Osez apporter votre point de vue d'assistant sur des faits

Votre chef a une habitude de travail que vous avez testée et abandonnée ? Osez-le lui expliquer en illustrant les impacts concrets sur l'entreprise et non sur votre poste ou le passé de votre ancien manager, afin de dépersonnaliser ce sujet sensible.

 

> Affichez votre ouverture au changement !

Indiquez que vous êtes à l'écoute de toute proposition, même si vous êtes un assistant de la génération Y et lui, un manager de la génération X. Si votre chef vous sent motivé, il aura confiance et vous laissera vos prérogatives.
Au contraire, il vous impose un débrief millimétré sur votre travail trois fois par jour ? Jouez le jeu en vous mettant à sa place : il doit imprimer sa marque, notamment s'il a été embauché pour redresser la barre.
S'il ne lève pas la pression au bout de quelques semaines, invitez-le par une petite remarque humoristique à le faire.

> Mesurez vos propos dans les services

Parce que vous êtes aux premières loges, vous serez probablement sollicité pour assouvir la curiosité de vos collaborateurs au sujet du « nouveau patron ». Répondez sur certains faits, mais veillez à réserver vos impressions personnelles et anecdotes pour vous.
Un bruit de couloir pourrait vite réduire à néant vos efforts pour aborder sereinement ce changement de chef !

 

Note (1 vote)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Martine

Assistante médicale - Hôpital Saint-Louis

Je suis une adepte des fiches pratiques : je les trouve claires et très bien expliquées ! Quand moi ou une de mes collègues bloque sur un problème avec Word, Powerpoint ou Excel, je vais tout de suite voir sur Kalligo pour trouver la solution !