Relationnel

Comment travailler avec la génération « Y » ?

07/01/2011

Les 20/30 ans arrivent dans les entreprises et bousculent les règles… Christine Harache, responsable formation Cegos pour les assistant(e)s, nous donne des clés pour mieux travailler avec la génération « Y ».

 

Comment travailler avec la génération « Y » ?

> QUI EST CETTE GÉNÉRATION « Y » ?

La génération « Y » correspond aux personnes nées entre 1978 et 1994. Elle est encore communément appelée génération Web 2.0. Elle concerne donc aujourd’hui les jeunes entre 20 et 30 ans. Ce sont vos enfants, vos collègues de travail, vos managers…

Pour vous situer, voici un découpage générationnel selon les deux sociologues américains William Strauss et Neil Howe :

  • 1901 à 1925 : la grande génération
  • 1925 à 1943/45 : la génération traditionnelle ou silencieuse
  • 1943/45 à 1960/63 : la génération des baby-boomers. « C’est la génération où tout est possible ! », commente Christine Harache.
  • 1963/65 à 1978 : la génération « X » ou génération « tampon » ou génération « perdue ». « C’est la génération qui s’est faite surprendre par la crise, le chômage, le sida… », reprend Christine Harache.
  • 1978 à 1994 : la génération « Y »

> LE CONTEXTE DANS LEQUEL ÉVOLUE LA GÉNÉRATION DES 20/30 ANS

Le monde change, la société évolue… « Aujourd’hui, la formule « école-travail-retraite » se transforme en un parcours un peu plus chaotique… L’évolution des nouvelles technologies remet en cause les processus d’enseignement et rend vite les informations obsolètes. L’expérience des séniors n’a pas la même importance qu’autrefois… La génération « Y » se débrouille seule. Elle travaille en réseau et s’auto-forme sur la toile », explique Christine Harache. « On observe également un éclatement de la famille et des systèmes de valeurs traditionnelles ».
Au travail, les formes d’emplois se multiplient et leur champ d’activités s’élargit à l’Europe ! Autre constat important, le sentiment d’appartenance (chère à la génération des baby-boomers et de la génération « X ») fait place à l’indépendance…

> LES CARACTÉRISTIQUES ET LES VALEURS DE LA GÉNÉRATION Y :

Selon une enquête réalisée par l’observatoire de la Cégos*, 78% des 20/30 ans estiment que la vie de famille est le plus important dans la vie, devant le travail (6%) et l’argent (5%).
« Pour eux, il est important de réussir sa vie, contrairement à la génération X ou celle des baby-boomers pour qui il est important de réussir dans la vie », commente Christine Harache.

Le travail n’est plus la seule valeur. Ils cherchent l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et une bonne qualité de vie. Ils veulent un travail intéressant tout de suite et n’hésitent pas à bouger pour évoluer et progresser… Mais contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas des « zappeurs nés » et sont prêts à rester dans une entreprise si elle répond à leurs attentes (71% des jeunes interrogés). Cependant, leur niveau d’exigence augmente après leur première expérience professionnelle. « Tant que ça va, ils restent, si ça ne va pas, ils partent… La génération Y fonctionne par mission, par contrat, un peu comme des mercenaires. Ils ne sont pas attachés à leur entreprise », confirme Christine Harache.

Leurs trois attentes prioritaires à l’égard de leurs managers sont : être écoutés (29%), se sentir respectés (17%) et être reconnus (12%). Globalement, les valeurs auxquelles ils accordent le plus d’importance dans l’entreprise sont : le respect, la confiance et l’ambiance.

> EN TANT QU’ASSISTANT(E), COMMENT COLLABORER AVEC LA GÉNÉRATION Y ?


Si votre manager est de la génération Y

En général, ils effectuent déjà grand nombre de tâches seuls et ne voient pas toujours l’intérêt de faire appel à une assistante…

  • Etablissez des règles de travail pour que la relation soit claire avec un cadre délimité ;
  • Valorisez l’apport de l’assistant(e) et montrez-lui ce que vous pouvez lui apporter.
    Vous pouvez :
    • lui transmettre votre connaissance de l’entreprise (ses valeurs, sa culture, ses codes…) ;
    • l’aider dans la gestion des priorités ;
    • l’accompagner dans son rôle de manager ;
    • l’assister dans ses écrits (syntaxe, orthographe et mise en forme de documents…);
  • Faîtes des points réguliers pour que votre collaboration devienne un vrai binôme. « Vous devez manager votre Y et affirmer votre rôle à défaut de quoi vous deviendrez vite transparent(e) ! », selon Christine Harache.

Si un membre de votre equipe est de la generation Y

  • Expliquez les règles d’emblée. Il est conseillé de montrer et d’expliquer d’entrée de jeu les règles de vie au travail pour fixer les limites de l’inacceptable. Vous devez également traiter les hors jeux immédiatement (retard au travail…).
  • Guidez- le. Vous pouvez par exemple :
    • lui transmettre les valeurs de l’entreprise, sa culture, ses codes… ;
    • l’intégrer dans l’équipe en lui évitant de commettre des maladresses, l’initier dans les réseaux internes de l’entreprise ;
  • Valorisez son rôle et ses compétences. Demandez-lui de l’aide sur les nouvelles technologies par exemple…

Dans tous les cas, vous devez vous remettre en cause pour que cette collaboration soit fructueuse… N’hésitez pas à vous ouvrir à son regard neuf, à agir vite pour anticiper ses demandes et ses besoins. Vous devez vous mêler à son univers et pour cela vous mettre à la page sur les outils et les modes de communication qu’il utilise.


L’ASTUCE KALLIGO

Acceptez les différences ! Il n’y a pas de bonne ni de mauvaise génération… Chacune a ses qualités et ses défauts. L’important c’est d’arriver à communiquer simplement…

* L’observatoire Cegos a réalisé une enquête « Jeunes et Travail » en avril 2009 auprès de 1001 jeunes salariés âgés de 20 à 30 ans dans des entreprises de 100 à plus de 5000 salariés.

Propos recueillis lors de la conférence organisée par EUMA (European Management Assistants) le mardi 14 décembre au Novotel Les Halles, animée par Christine Harache, responsable formation Cegos pour les assistant(e)s et animatrice du blog des assistantes.

À lire : Toute la fonction Assistante - 2e éd. - Savoirs, Savoir-faire, Savoir-être

 

Note (3 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Aissatou

Expert judiciaire stagiaire

Je vous remercie infiniment pour tous les conseils, fiches pratiques et astuces que vous nous donnez. Je consulte fréquemment votre site avec un grand intérêt car il m'aide beaucoup dans mon travail notamment dans la rédaction de mes courriers et rapports rédigés dans le cadre mon activité d'administrateur séquestre, d'auditeur, de liquidateur, syndic...