Relationnel

Agir sur ses émotions : la peur ! La saga du stress Episode 3

09/04/2013

Rien ne se fera seul face à votre stress... L'une des stratégies pour le combattre consiste à agir sur l'émotion en supprimant les pensées automatiques négatives. Les antidotes d'Elisabeth Durand-Mirtain, consultante et formatrice.

Pour éradiquer le stress, vous pouvez mettre en œuvre une stratégie centrée sur l'émotion. C'est dans cette catégorie que nous trouvons toutes les méthodes qui agissent sur nos réactions physiologiques, émotionnelles et psychologiques : la relaxation, la respiration, les loisirs, etc. Tout ce qui vise à chasser l'idée stressante de son esprit et de son corps.

Peur d'échouer, peur de parler en public, peur de la réaction des autres, peur de l'inconnu... Bref, un important stress nait d'une peur (justifiée ou injustifiée).
Après avoir identifié l'objet précis de sa crainte, la prise de recul se fera grâce la suppression de pensées automatiques et à leur remplacement par de « nouvelles » pensées.

> Quelles sont ces pensées automatiques ? Comment les supprimer ?

Une vision négative de soi : je suis stressé à l'idée de réaliser mon entretien annuel (j'ai peur d'entendre des reproches), je me dis que de toute façon, j'ai toujours été nul(le) pour défendre mes intérêts.
Antidote : je prépare mon argumentation avec des faits concrets, j'explique (au lieu de me justifier) et si les reproches sont fondés, j'en tire parti pour ne pas reproduire mon erreur.

• Un ou des doute(s) : c'est l'extrapolation... Et si mon manager ne voulait pas me donner cette semaine de congé alors que j'ai déjà tout prévu ! Quel stress !
Antidote : il est une expression qui dit « avec des si... ». Justement, et si je me projetais positivement au lieu d'extrapoler. Pour quelle raison ne voudrait-il pas m'accorder cette semaine de congé ? Et même s'il ne semble pas d'accord, y-aurait-il un « plan B » ? De toute façon, je n'ai encore rien demandé. Donc à moins d'avoir un don de voyance, je ne sais pas...

• Un tempérament critique systématique : ou rien ne va jamais comme je le souhaite ! Ce sont nos croyances sur nous-mêmes ou l'environnement. Celles-ci sont inconscientes.
Pour certains d'entre nous, il s'agira de la croyance que « je ne peux pas m'amuser tant que je n'ai pas terminé mon travail » et ainsi, les moments de détente sont systématiquement repoussés.
Antidote : s'autoriser des moments de plaisir pour retrouver une énergie positive ; ainsi le travail sera encore mieux fait.

Pour d'autres, la croyance sera « j'ai demandé une semaine de congé mais la RH va me la refuser, car je n'obtiens jamais ce que je veux »... Donc je ne mets pas mon énergie à obtenir ce que je souhaite, je deviens « transparent » et je ne termine pas ce que j'entreprends ... puisque cela ne sert à rien.
Antidote : s'autoriser à prendre du temps pour réfléchir à la manière d'obtenir quelque chose, rester au calme.

• La comparaison aux autres : mon stress est intense car en l'absence de ma collègue, je vais assister au comité de direction, prendre des notes pour réaliser le compte rendu et même présenter l'avancement du projet « déménagement des bureaux ». Elle a l'habitude et elle fait cela bien mieux que moi !
Antidote : Etre soi avec ses différences ou ses similitudes avec les autres.

• Un fort désir de perfection : j'ai peur de mal faire alors je vais vérifier plusieurs fois (au risque de perdre du temps). Je vais modifier un paragraphe, une ponctuation, je vais ajouter un détail (qui ne change en rien la compréhension), bref, je cherche à rendre un travail parfait. Cela me stresse car j'ai malgré tout peur que cela ne soit pas satisfaisant.
Antidote : être réaliste et se concentrer sur le résultat ou l'objectif à atteindre. Est-ce que ce travail présenté avec de la couleur sera plus apprécié ? Est-ce que cette information ajoutée au dernier moment sera utile ?

Conseils pratiques de l'épisode 3 :
1. Identifier précisément l'objet de la peur : de quoi ai-je peur réellement ?
2. Modifier ou supprimer sa pensée automatique
3. Formuler sa crainte, objet de son stress
4. Se donner des autorisations pour contrer ses croyances

Prochain épisode : agir sur la colère, génératrice de stress

En savoir plus

Elisabeth Durand-Mirtain

Elisabeth Durand-Mirtain

Cet article a été rédigé en partenariat avec Elisabeth Durand-Mirtain, consultante et formatrice.

Pour une formation, un renseignement :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 06 13 51 11 26
www.mirtain.com

 

Note (2 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Gladys Patience

Assistante administrative bilingue - EY

Grâce à kalligo, je me forme et me perfectionne tous les jours. Merci à toute l'équipe.