Documents commerciaux

Souscription du contrat : Négociez-le

01/12/2010

Votre couverture est choisie ? A vous maintenant de négocier plus en détail les termes de votre contrat avec la compagnie d’assurance.

 

Souscription du contrat : Négociez-le

> COURTIER, AGENT GÉNÉRAL D’ASSURANCES… OU VOUS

Vous pouvez entrer directement en contact avec les compagnies d’assurance pour trouver le contrat le plus adapté à vos besoins. Mais une autre option s’offre à vous : faire appel à un agent général d’assurance ou à un courtier, dont la négociation de ce type de prestations est le métier.

Quoi négocier ? Vous devez vous concentrer sur l'étendue de la garantie et le prix de l'assurance, appelé la prime.

Bon à savoir : Vous pouvez négocier le début effectif de la garantie : soit antérieur à la signature par une clause de "reprise du passé", soit postérieur, si votre contrat précédent n'est pas arrivé à échéance.


> LA SIGNATURE

Une fois les clauses établies, le contrat ou "la police d’assurance" peut être signé. Il comporte :

  • les conditions générales
  • les conditions particulières propres à votre société

Attention : En cas de contradiction, les clauses des conditions particulières prévalent sur celles générales.


> AJUSTER SON CONTRAT

Réévaluez régulièrement le patrimoine de la société (bâtiment, matériel…) afin de correspondre à sa valeur réelle. En effet, l'indemnité d'assurance ne peut jamais dépasser la valeur des biens que vous avez déclarée.

Bon à savoir : Généralement, les compagnies proposent une indexation des risques qui tient compte de la hausse des prix.


> NÉGOCIEZ À NOUVEAU VOTRE PRIME

Si vous estimez avoir pris des précautions particulières limitant le risque, vous pouvez donc demander une réduction.

Exemple : Le recours à une société de gardiennage peut permettre de réduire le risque de vol.

La négociation se fait lors de l’arrivée à échéance. Généralement, celle-ci est annuelle et choisit en accord avec l’assureur.

L’ASTUCE KALLIGO

Vos stocks fluctuent ? Optez pour une assurance révisable ou une assurance en compte courant. Vous versez alors une cotisation calculée sur des prévisions du niveau maximal de stock, en début d’année. L’assureur ajuste ensuite ce montant à la fin de l'exercice.

 

Note (0 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Rose-Andrée

Secrétaire de direction - Organisation Non Gouvernementale

Cet outil permet de mieux préparer les entrevues, de mieux choisir les tenues vestimentaires pour le bureau et de mieux gérer les relations entre le patron et les collègues. L'équipe de Kalligo fait un très bon travail car ces conseils permettent aux secrétaires et assistantes de se recycler et de connaître en temps opportun les évolutions du métier d'assistanat.