Développement durable

Plantes dépolluantes : indispensables !

02/12/2010

C’est prouvé, l’air que nous respirons au bureau (ou chez soi) est davantage pollué que l’air que nous respirons dehors ! Cependant, des solutions existent pour assainir nos intérieurs : les plantes dépolluantes. Explications.

 

Plantes dépolluantes : indispensables !

> LES PLANTES VERTES : DÉPOLLUANTES, DESTRESSANTES ET DÉCORATIVES !

Pollution au bureau : vite, des plantes vertes ! Produits d’entretien, tabac, appareils de chauffage, photocopieuses, acariens… Voilà un éventail de facteurs qui polluent l’air que nous respirons chaque jour à la maison comme au bureau. Selon une étude à grande échelle de l’Observatoire de la qualité de l’air, la pollution chimique est 5 à 10 fois plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur... L’air contient donc des substances nocives capables de déclencher et/ou développer des allergies respiratoires et autres maladies chroniques.

Que faire ? Aérer semble aujourd’hui un moyen efficace de diminuer la concentration de polluants, mais cultiver certaines plantes dites « dépolluantes » semble également être une solution fiable… Esthétiques, écologiques, elles vous aideront à purifier vos bureaux et relaxer votre entourage !


> LA DÉPOLLUTION, COMMENT ÇA MARCHE ?

La dépollution déclenchée par ces plantes repose sur un échange gazeux : les feuilles absorbent les polluants de l’air, ensuite les micro-organismes vivants contenus dans les racines de celle-ci vont transformer les polluants en produits organiques qui servent alors à nourrir la plante. Enfin, la plante émet de la vapeur d'eau ce qui favorise le taux d'humidité de votre pièce que le taux d'oxygène. Plus les plantes sont grosses, plus l’échange gazeux est important !

 


> QUELLES TYPES DE PLANTES UTILISER POUR QUELLE POLLUTION ?

  • L’Azalée : sans doute la meilleure exterminatrice de l’ammoniac présent dans les dégraissants et certains produits de nettoyage des sols. Elle est idéale pour la cuisine ou les toilettes.
  • Le cyclamen : il dépollue l’air du monoxyde de carbone, du xylène et du formaldéhyde présents dans de très nombreux produits d’usage courant comme les mousses isolantes, les laques, colles, vernis, encres, résines, papier, les produits ménagers et pesticides.
  • L’anthurium : il décompose des polluants comme l’ammoniac, le xylène, le monoxyde de carbone ou le formaldéhyde.
  • Le bégonia et le phalaenopsis : elles parviennent à absorber le formaldéhyde.

Bon à savoir :
Une belle plante tous les 10 m² suffirait à garder un air sain dans une maison de 2,50m de hauteur sous plafond. Et plus vous en mettez, plus vous purifiez l’air ! Les plantes peuvent être installées dans toutes les pièces, même les chambres, contrairement aux idées reçues. Le monoxyde de carbone rejeté la nuit est en effet négligeable par rapport à la quantité d’oxygène rejeté dans la journée.


L’ASTUCE KALLIGO

Toutes ces plantes assainissent l’air que nous respirons et contribuent efficacement à améliorer les conditions de travail : diminution du stress, des maux de tête et de la fatigue… Autant de bons arguments pour convaincre votre responsable d’investir !
Retrouvez les plantes dépolluantes proposées par Kalligo, en partenariat avec Interflora !

 

Note (0 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Cécile

Secrétaire indépendante - CJSI Bureautique

Ce site est un allié considérable pour toutes les secrétaires et assistantes. Il regroupe une mine d'informations très utiles à la profession tant au niveau des fiches pratiques que des articles proposés. J'apprécie également lire les témoignages divers et variés et salue au passage mes consoeurs secrétaires indépendantes.
Longue vie à ce magazine !