Fiche pratique

5 conseils pour se faire recruter via Linkedin ou Viadeo

Les assistants connaissent l'importance de posséder un bon réseau. Même pour trouver un nouvel emploi ! Mettez-vous à l'heure des digital natives et découvrez comment booster votre employabilité sur les réseaux sociaux professionnels.

Conseil n°1 : googlelisez-vous !

Une bonne stratégie commence toujours par un état des lieux. À l'instar des recruteurs qui vont se renseigner sur votre parcours et votre personnalité, entrez votre nom et votre prénom dans un moteur de recherche.

Observez les résultats, évaluez votre e-réputation et rectifiez le tir en conséquence.

Conseil n°2 : Ciblez les mots clés dans vos profils Linkedin et Viadeo

Au moment de compléter les données de votre compte sur les réseaux professionnels, glissez des mots spécifiques pour décrire vos compétences. Pourquoi ? Pour vous démarquer de vos nombreux concurrents sur la Toile !

Avec Viadeo (plutôt francophone) et Linkedin (davantage ouvert sur l'international), les recruteurs ont aujourd'hui accès à une base de données démultipliée. Pour dénicher un candidat, ils effectuent une recherche par mots clés. Aussi, afin de répondre aux diverses attentes des employeurs, alternez les termes généralistes (assistant, rédaction, organisation...) et les expressions plus ciblées (traitement de notes de frais, office manager, archivage numérique...).

Conseil n°3 : Faites vivre vos profils et participez aux discussions d'assistants

- Actualisez votre parcours. Les réseaux sociaux plébiscitent la réactivité : mettez à jour vos compétences, partagez vos articles, participez à des hubs et à des groupes de discussion ;
- Nourrissez les débats. Pour intervenir avec pertinence sur l'évolution du métier d'assistant, créez plusieurs listes dans Twitter, autre réseau apprécié des professionnels ;
- Communiquez à bon escient. N'inondez pas votre communauté et respectez les réserves d'un salarié quant à la publication sur un blog ou un réseau social ;
- Réseautez. Contactez directement les DRH et les employeurs, c'est encore l'atout principal de ces plateformes !

Conseil n°4 : Ne négligez pas les fondamentaux

Ne désertez pas les CVthèques. Le CV reste un outil majeur pour étudier un candidat et garder une trace de sa sélection. Si vous visez des postes d'assistant à l'international, pensez à proposer une version en anglais de votre précieux sésame.

Conseil n°5 : Ne surestimez pas l'importance des réseaux sociaux

Malgré leur puissance d'interconnexion (200 millions d'utilisateurs de Linkedin et 50 millions pour Viadeo en 2013, dans le monde), les réseaux sociaux « ne pourvoient que 2% des postes vacants, contre 24% pour les sources internes et 21% pour les sites d'emploi » selon l'étude StepStone 2013. Toutefois, ils sont utilisés par 73% des entreprises pour s'informer sur un candidat.

Alors, ne manquez pas l'étape du sourcing et qualifiez-vous grâce à de bons profils numériques !

 

Note (1 vote)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Marie-Julie

Assistante ADV Export - Kot Ceprodi

Kalligo est ludique, varié et international. Un fil entre les assistantes lu jusqu'à Tahiti. Bonjour Giani !