Relationnel

Mieux communiquer avec votre patron

02/12/2010

Et votre boss, il est comment ? Jean Taillardat, coach, consultant et animateur de séminaires décrypte six profils de managers différents en s’appuyant sur le ProcessCommunication Management (PCM) de Taïbi Kalher.

Mieux communiquer avec votre patron

(http://jeantaillardat.blogspirit.com)

1. LE MANAGER EMPATHIQUE
(30% de la population dont 75% de femmes)

> Ses caractéristiques : il attache beaucoup d’importance aux aspects liés aux sensations, perçoit le monde au travers du filtre de ses émotions et intègre les gens avec son ressenti. Il aime qu’on l’aime ! L’empathique a une voix douce et enfantine, attentive aux besoins des autres. C’est une personne très soignée qui a besoin de reconnaissance et d’un environnement répondant à ses besoins sensoriels. Sa question existentielle : « Suis-je aimable ? »

Les conseils de Jean Taillardat
> Comment communiquer avec le manager empathique ? Faites lui comprendre que vous êtes ravie de travailler avec lui, qu’il est important pour vous. Sachez passer un moment avec lui pour parler de vos familles par exemple. Montrez-lui en public que vous l’appréciez et offrez-lui votre soutien inconditionnel !

> A éviter : le ton directif. Les critiques et les remarques peuvent être mal perçus. Il faut y aller en douceur pour faire passer les messages…


2. LE MANAGER TRAVAILLOMANE
(25% de la population dont 75% d’hommes)

> Ses caractéristiques : Sérieux, intellectuel, il pense, cherche les faits et les informations. Le travaillomane classe, hiérarchise et tire des conclusions. Le temps est son maître, le sens des responsabilités son pain quotidien et l’organisation son péché mignon ! Il a besoin d’être reconnu pour sa réflexion et ses réalisations.
Sa question existentielle : « Suis-je compétent ? »

Les conseils de Jean Taillardat
> Comment communiquer avec le manager travaillomane ? Demandez-lui son avis, questionnez-le et montrez-lui que vous cherchez à comprendre ce qu’il vous demande de faire. Il apprécie également la flatterie et a besoin de sentir que vous avez du respect pour son travail. Avec des phrases du type : « votre idée est formidable » ou « avec vous, nous allons à l’essentiel », vous ferez son bonheur ! Il appréciera également que vous alliez le voir s’il y a des problèmes difficiles à résoudre.

> A éviter : Ne soyez pas trop familier avec lui, trop intime. Essayez de ne pas contrecarrer ses actions et surtout n’effectuez pas une tâche ou une mission sans son accord !

 

3. LE MANAGER REBELLE
(20% de la population dont 60% de femmes)

> Ses caractéristiques : spontané et ludique, créatif, il bouillonne d’idées et a besoin de contacts ! Il aime les extravagances, les vêtements originaux et les horaires élastiques. Il a besoin de contacts ludiques avec les gens.
Sa question existentielle : « Suis-je acceptable ? »

Les conseils de Jean Taillardat
> Comment communiquer avec le manager rebelle ? Montrez lui que son opinion a beaucoup d’importance à vos yeux et demandez-lui son avis sur les tâches que vous effectuez pour lui… Faites lui savoir ce que vous admirez et respectez en lui.

> A éviter : les remarques sur sa façon de s’habiller et les critiques personnelles en général.

4. LE MANAGER PERSÉVÉRANT
(10% de la population dont 75% d’hommes)

> Ses caractéristiques : Il a le regard perçant et attentif, s’appuie sur des valeurs humanistes et d’éthique. C’est un être d’engagement qui a beaucoup d’exigence pour lui-même et les autres. Votre patron a besoin d’être reconnu pour ses convictions et apprécié pour le travail accompli. Son point faible : l’écoute.
Sa question existentielle : « Suis-je digne de confiance ? »

Les conseils de Jean Taillardat
> Comment communiquer avec le manager persévérant : donnez-lui des faits, des chiffres et pas de baratin ! Posez des questions précises et apportez des réponses argumentées. Soyez ordonné et faites en sortes qu’il puisse lui-même classer les informations que vous lui donnerez. Il appréciera que vous le complimentiez sur son travail et que vous reconnaissiez ses qualités de manager.

> A éviter avec lui : ne soyez pas directif et évitez les imprécisions et les approximations. Evitez de remettre pas en cause son travail ou ses idées.


5. LE MANAGER PROMOTEUR
(5% de la population dont 60% d’hommes)

> Ses caractéristiques : Si on lui donne un challenge et les moyens de le réaliser, le promotteur relève tous les défis ! Votre boss est un charmeur, adaptable et très persuasif. Il aime le luxe et se la joue un peu playboy… Au quotidien, il a besoin d’une forte dose d’excitation en un minimum de temps.
Sa question existentielle : « Suis-je vivant ? »

Les conseils de Jean Taillardat
> Comment communiquer avec le manager promotteur : il aime donner des ordres aux autres de façon claire et précise. Vous devez donc vous plier à ces exigences autant que possible ! Il appréciera que vous alliez le plus souvent dans son sens car il gère difficilement les contrariétés. Le promotteur appréciera également quelques flatteries sur son physique ou ses tenues vestimentaires.

> A éviter : le canal interrogatif. Evitez de lui demander des précisions sur le travail qu’il vous a demandé de faire. Il n’aime pas que l’on remette ses décisions en cause ou qu’on ne le comprenne pas du premier coup.

6. LE MANAGER RÊVEUR
(10% de la population dont 60% de femmes)

> Ses caractéristiques : calme, imaginatif et réfléchis… Votre boss a un petit côté « absent » de temps en temps. Il est doté d’une grande capacité de réflexion et d’introspection. Il a besoin de directives tout en restant libre de ses moyens. Il a du mal à prendre des initiatives et a besoin de temps pour lui.
Sa question existentielle : « Suis-je voulu ? ».

> Comment communiquer avec le manager rêveur : Il a besoin d’informations claires et précises pour le guider au quotidien. Vous devrez jouer un vrai rôle d’assistanat pour le remettre parfois dans le droit chemin : n’hésitez pas à lui rappeler ses réunions, ses rendez-vous clients… Il a besoin de vous pour « cadrer » ses journées !

> A éviter : S’intéresser trop à lui, cela aura pour effet de le renfermer encore davantage dans sa bulle. Evitez également de le mettre dans une position de travail trop effervescente, il a besoin de calme…

 

Note (0 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Edmon Kouadio

Responsable des Opérations - Agence maritime et de services

Votre site est une mine d'or, de Word, en passant par Excel, sans oublier les fiches pratiques et bien d'autres docs, je suis comblé. Mes tâches se trouvent facilitées. Grand merci à vous !