Nos bons plans

Dictaphone : de l’analogique au numérique

22/12/2015

Philips a toujours été à la pointe de l'innovation en matière de dictée professionnelle. De l'analogique au numérique, la transition est fluide et la marque propose aujourd'hui des solutions technologiques toujours plus performantes pour répondre aux besoins des utilisateurs.

Trois utilisateurs nous donnent leur point de vue sur l'utilisation de leur dictaphone :

Béatrice, assistante de direction, 37 ans
« En tant qu'assistante de direction, j'assiste à toutes les réunions du comité de direction ainsi que les réunions auxquelles participent mon directeur. Cela représente en moyenne 5 à 6 réunions par semaine et je dois systématiquement en faire des comptes rendus à envoyer aux différents participants. Je prends toujours quelques notes, mais pour avoir l'esprit tranquille et participer aux réunions de façon active, j'utilise le dictaphone DVT 8000 qui enregistre tout ce qui se dit. Je suis sûre de ne rien oublier et d'avoir les toutes informations exactes à retranscrire. La qualité sonore est très bonne et même si on est nombreux, la portée du dictaphone est excellente et capture le son à 360° ! ».

Eric, radiologue, 45 ans
« Dans mon métier, le temps est précieux et les rendez-vous avec les patients s'enchaînent... Quand je fais une radio, je donne un premier retour en direct à la personne en fonction de ce que je vois. Mais une fois les tirages des radios sortis au laboratoire quelques minutes plus tard, je commente en direct et donne mon diagnostic avec mon dictaphone. Je donne ensuite directement la carte mémoire à mon assistante qui retranscrit le message dans le dossier des patients. Avant on avait des dictaphones analogiques qui fonctionnaient avec des cassettes, c'était nettement moins performant et la transition entre les deux a été très facile à faire ! ».

Laurine, journaliste pigiste, 23 ans
« Le dictaphone est un outil absolument indispensable dans mon métier ! J'ai toujours un calepin et un stylo sur moi, mais le dictaphone est bien plus pratique. Que ce soit pour faire une interview en face à face, au téléphone ou bien un micro-trottoir à la volée dans la rue, c'est vraiment utile : je suis sûre de rien oublier de ce que mes interlocuteurs disent et surtout, ça me permet de me concentrer sur les questions à poser, plutôt qu'à la rédaction. Cela facilite la conversation, on est davantage dans une discussion et c'est également plus confortable pour l'interviewé qui a moins peur que ses propos soient mal retranscrits. En revanche, je n'ai jamais connu les dictaphones à cassettes, je suis née à l'ère du numérique ! ».

La gamme des dictaphones numériques est également parfaitement adaptée aux professions juridiques.

Retrouvez l'offre des dictaphones numériques ici

 

 

Note (3 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !