Organisation

Faire un bon reporting à votre manager

03/12/2010

Régulier ou exceptionnel, le reporting permet à votre supérieur de prendre connaissance rapidement des tâches accomplies dans son service. Apprenez à soigner sa présentation pour qu’il soit à la fois lisible et complet.

 

Faire un bon reporting à votre manager

> Déterminer le contenu

Le reporting peut concerner des domaines des plus divers. Il peut s’agir d’un bilan de fin de semaine ou de fin de mois récapitulant tout ce que vous avez fait : avancement des dossiers en cours, décisions prises, rendez-vous et leurs motifs, personnes rencontrées…

Plus spécialisé, le reporting comptable ou commercial s’attache à un seul secteur. Il fait alors le point sur les activités précises du service en présentant les chiffres (souhaités et obtenus), le suivi des factures, la prospection des clients ou les résultats des actions des commerciaux.

> Soigner la forme

Pour être efficace, un reporting doit être à la fois clair et précis. De nombreux logiciels (Reporting Services chez Microsoft par exemple) sont dédiés à sa mise en forme. A vous de choisir avec votre chef la présentation qui lui semble la plus claire.

Vous pouvez ainsi adopter un tableau de suivi Excel en utilisant une colonne pour les dates et une ligne pour les actions entreprises, les objectifs visés et les résultats obtenus.

> Les règles de base

Morgane, assistante commerciale dans l’électroménager, réduit son reporting à l’essentiel.

"Chaque semaine je récapitule les actions de nos commerciaux sur un tableau. J’y indique les rendez-vous et leur but, les noms des personnes rencontrées, le résultat obtenu et les suites à donner. C’est simple et clair !"

L’élaboration d’un reporting peut vite s’avérer chronophage. Alors, pour éviter d’y passer trop de temps au dernier moment, anticipez ! Collectez et notez au fur et à mesure les informations qui devront y figurer. Vous pouvez aussi choisir de remplir votre tableau à chaque fin de journée. Dans tous les cas, soyez synthétique ! Le but est de rendre compte des événements clés et donc d’éliminer tous les détails superflus. La meilleure façon d’y arriver ? Limiter le nombre de critères d’entrée de votre compte-rendu à une dizaine, par exemple.

L’ASTUCE KALLIGO

Vous souhaitez rafraîchir votre maîtrise d’Excel ? Pourquoi ne pas suivre un cours d’une journée sur le sujet dans le cadre de votre DIF ? Sachez qu’il existe également des formations spécialisées en reporting.

 

Note (2 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

  • Le 23/09/2016 à 09h09 par samira15794

    Cet article est pertinent, cependant avec un modèle on pourrait mieux visualiser !

  • Le 03/02/2014 à 21h09 par Claude17042

    Tout dépend si les 'templates' ne sont pas déjà imposés par l'entreprise !

  • Le 07/05/2013 à 13h01 par laila16818

    Bonjour,<br /> je vous remercie infiniment pour ce sujet qui est très intéressant, j'aimerai bien avoir un modèle si c'est possible.<br /> Merci d'avance

  • Le 07/05/2013 à 08h08 par ouafae18199

    je trouve que c'est intéressant ce que vous avez mis au sujet de reporting mais j'aimerais savoir un peu comment choisir un tableau simple en comptabilité et en RH ,<br /> merci

  • Le 31/01/2013 à 09h09 par Madeleine11119

    merci Morgane.J'aimerai que tu donne aussi un exemple de reporting

  • Le 31/01/2013 à 09h09 par Madeleine11119

    merci Morgane.J'aimerai que tu donne aussi un exemple de reporting

  • Le 25/04/2012 à 09h09 par souzan

    bonjour je trouve intéressant cet article mais si vous avez un modèle?

 
Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Marguerite

Secrétaire & assistante de direction - GRE

Merci à tous ! Je regarde régulièrement Kalligo, même à la maison le week-end !