Fiche pratique

Comment construire un tableau de bord

Le tableau de bord est un outil de pilotage permettant de suivre l’activité d’un service, d’une entreprise. Voici les conseils de Christine Harache, consultante et formatrice Cegos, pour vous aider à le construire.

A quoi sert un tableau de bord ?

« Un tableau de bord est un outil de gestion composé d’indicateurs qui permet le suivi des objectifs fixés, d’avoir un état et une tendance générale de l’activité », explique Christine Harache. C’est un outil d’aide à la décision qui, en un seul support, regroupe l’ensemble des clignotants les plus importants. Il permet par exemple de faire des reporting à son supérieur.

Les étapes clés pour la création d’un tableau de bord

Votre responsable vous demande de créer un tableau de bord pour le suivi de son activité. Prenons le cas d’un vendeur de voitures :

1. Identifiez les principaux objectifs.
Il peut s’agir par exemple d’un objectif de vente de véhicules neufs, un objectif de vente de véhicules d’occasion...

2. Pour chacun de ces objectifs, vous devez définir un indicateur.
Celui-ci est nécessairement quantitatif. Cela peut être :

  • un indicateur d’activité : nombre d’immatriculations effectuées…
  • un indicateur de coûts : marge brut, chiffre d’affaires, résultat net…
  • un indicateur de qualité : taux d’accueil téléphonique, nombre de réclamations…

3. Regroupez ensuite les indicateurs choisis dans un tableau.
Vous devez alors comparer le « réalisé » à l’objectif pour la période en cours. Vous pouvez également ajouter le cumul en fin de période et / ou le rappel de l’année précédente.

4. Suivez et mettez à jour le tableau de bord à chaque fin de période et interprétez les résultats. Vous pouvez également transformer les données en graphiques pour mettre en évidence les tendances et les écarts. Au même titre, utiliser les mises en forme conditionnelles dans le tableau pour faire ressortir les chiffres en dessous des objectifs.

Précaution à prendre

Le risque principal est de vouloir être exhaustif et de chercher à tout faire figurer sur le tableau de bord. Or, il est indispensable de concevoir un tableau synthétique pour alerter le responsable en cas de dérive : il doit être clair avec des chiffres qui sautent aux yeux. Pour cela, une dizaine d’indicateurs suffisent.

Voici un exemple de modèle de tableau de bord

 

À lire : Toute la fonction Assistante - 2e éd. - Savoirs, Savoir-faire, Savoir-être

 

Note (17 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

  • Le 21/03/2015 à 19h07 par Kadiatou16747

    Merci beaucoup !!! :D<br /> <br /> Vraiment très clair !

  • Le 11/02/2013 à 15h03 par dim17786

    SVP, pour la méthode de conception du tableau de bord ,peut-on suivre notre propre méthode ou bien utiliser une déjà existante comme GIMSI,OVAR ... ou alors peut on utiliser une en la modifiant quelque part ?

  • Le 11/05/2011 à 11h11 par sokind

    merci pour l'info :)

Publicité

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Delphine

Assistante polyvalente - API Restauration

J'aime beaucoup le site Kalligo car je vais y pêcher des astuces, des conseils. Chaque semaine, il y a au moins un article qui me concerne personnellement ! Ma rubrique préférée est bien sûr les fiches pratiques et les documents type mais aussi pour me détendre j'aime lire mon horoscope ! J'attends avec impatience le mardi pour vous lire...