Embauche & Contrats

Réussir son intégration en entreprise

30/07/2014

De la délicate première journée à la fin de la période d'essai, un assistant passe souvent par tous les stades émotionnels. Kalligo vous tend la main et partage ses astuces pour réussir votre intégration dans votre nouvelle entreprise.

> Le premier jour : l'observateur observé

Pour accueillir un nouvel assistant, certaines entreprises prévoient les croissants, la boîte mails configurée et une réunion de présentation. D'autres se contentent d'une poignée de main et d'un tour des services. 
Quelle que soit sa forme, cette première journée d'assistant vous permet de détailler votre nouvel environnement. Immanquablement, votre manager et vos collègues vont vous jauger en retour : alors, soyez à l'heure et souriez !

> Ajustez-vous aux coutumes locales

Profitez des premiers jours pour vous mettre au diapason : style vestimentaire, distance relationnelle, réactivité aux mails, temps accordé à la pause café... L'ambiance est rarement la même dans une PMI familiale et dans une start-up envahie de collaborateurs de la génération Y !

> Détectez rapidement les jeux de pouvoir

Dès votre arrivée, imprimez le trombinoscope de l'entreprise : il facilite votre intégration et vous permet de repérer la hiérarchie en place.

Discutez un peu, et écoutez beaucoup ! Ce faisant, vous découvrez les fonctions de vos collègues et les dossiers suivis par chacun. Mais surtout, vous discernez dans les relations les jeux de pouvoir en action et les personnalités avec lesquelles il vous faudra composer.

> Gardez vos critiques... pour plus tard !

Intéressez-vous au fonctionnement de l'entreprise en veillant à ne lâcher aucun commentaire. Prenez le temps de connaître les techniques de travail de votre prédécesseur, même si elles vous semblent inefficaces ou dépassées. Chaque méthode a sa raison d'être.

Le soir, consignez vos observations : cette démarche vous aide à absorber les informations qui vous sont données, et à vous défouler en notant tout ce qui vous irrite !

> Soyez opérationnel tout de suite

Votre recruteur a misé sur vous et a parfois attendu pour vous avoir dans sa société. Le travail s'est accumulé. C'est à votre tour de lui démontrer les atouts qui n'étaient pas inscrits dans votre CV d'assistant : enthousiasme, implication, rigueur, esprit d'équipe... Au boulot !

> Dressez un rapport d'étonnement

À mi-parcours de votre période d'essai, sollicitez un entretien avec votre manager. Cela dans le but de dresser un premier bilan de votre approche du poste et de vérifier que vous n'empiétez pas sur les fonctions de vos collaborateurs. Profitez-en pour aborder les aspects qui vous ont interpellé depuis votre arrivée. Terminez en proposant de nouveaux outils d'organisation.

Surtout, conservez une humilité exemplaire : il vous reste encore la moitié de votre période d'essai à assumer !

 

Note (1 vote)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Laurence

Assistante de direction - Accor

Les modèles de tableaux de budget, les mémos pour faire un compte-rendu de réunion, les fiches pratiques de rappel des règles d'orthographe... Je lis tout, j'archive tout et j'imprime ce qui me parait essentiel !