Embauche & Contrats

10 bons réflexes à avoir en cas de licenciement

31/12/2014

Il n'est jamais facile de faire face à un licenciement. Il faut savoir relever la tête et adopter immédiatement les bons réflexes pour surmonter rapidement ce moment.

1. Garder la tête froide

A la suite d'un licenciement, il est facile de sombrer dans la tristesse. Il faut faire preuve de sang-froid pour prendre immédiatement les bonnes mesures. Pensez positif et réfléchissez calmement à la suite des événements.

2. Se faire accompagner

Si vous estimez que votre limogeage n'a pas de cause réelle et sérieuse, vous pouvez déjà commencer par vous faire accompagner lors de votre entretien de licenciement. Cet accompagnateur, qui peut aussi bien être un délégué du personnel qu'un employé, pourra vous être d'une grande utilité par la suite, à titre de témoin.

3. Contacter un avocat

Il vous faudra également trouver un bon avocat. Avant d'entamer vos recherches, vérifiez si l'une de vos assurances ne couvre pas des frais d'assistance juridique. Vous pouvez aussi faire appel à l'aide juridictionnelle, si vous avez peu de ressources : l'État prendra en charge tout ou partie des frais.

4. Rassembler des moyens de défense

En cas de licenciement abusif, vous devez prendre aussitôt les bonnes mesures, comme collecter assez d'informations et de preuves afin de démontrer que votre licenciement ne se base sur aucun motif sérieux.

5. Agir vite

Pendant que vous contactez un avocat et collectez des preuves de votre licenciement abusif, saisissez le Conseil des Prud'hommes afin de minimiser le temps d'attente entre le licenciement et la prise en charge de votre dossier.

6. S'assurer de recevoir les documents indispensables

Que le licenciement soit justifié ou pas, assurez-vous de recevoir de votre employeur les documents essentiels qu'il vous doit. Il s'agit de votre certificat de travail, mais aussi de votre reçu pour solde de tout compte, ainsi qu'une attestation que vous pourrez faire valoir auprès de Pôle Emploi.

7. S'intéresser à son préavis

La durée du préavis diffère selon plusieurs paramètres (convention collective, poste occupé, ancienneté du salarié, motif de licenciement...). Intéressez-vous à ses modalités pour le négocier si nécessaire ou au moins vous préparer au temps qu'il vous reste pour trouver un nouvel emploi.

8. Se renseigner sur la conservation de vos avantages en nature

Selon l'entreprise où vous êtes, vous bénéficiez peut-être d'avantages en nature (logement de fonction, voiture, smartphone, réductions, etc.). Il est important de vous renseigner sur ces aspects pour savoir si vous pouvez les conserver. Le cas échéant, demandez sous quelle échéance ces avantages prendront fin.

9. Voir au-delà du licenciement

Plus facile à dire qu'à faire, mais il est important de ne pas ressasser le passé et de se tourner vers l'avenir. Voyez les bienfaits que vous pouvez tirer de cette expérience et commencez aussitôt les démarches pour trouver un nouveau poste.

10. Préparer vos futurs entretiens

Pour décrocher un travail, vous devrez nécessairement passer par la case entretien. Vous devez donc vous préparer pour pouvoir répondre à la question concernant la raison de votre licenciement. Plus

 

Note (1 vote)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

  • Le 27/01/2015 à 14h02 par tachounette

    BONNE ANNEEEEEEE !!!!!<br /> <br /> qui rime avec VOUS ETES VIREEEE !!!! <br /> <br /> prend-le avec le sourire.... même si ça fait mal !!!

 

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Marie-Julie

Assistante ADV Export - Kot Ceprodi

Kalligo est ludique, varié et international. Un fil entre les assistantes lu jusqu'à Tahiti. Bonjour Giani !