Démission / Licenciement

Démissionner : 5 erreurs à éviter

29/08/2016

Que ce soit suite à un « trop-plein » ou pour rejoindre une autre entreprise, la démission est toujours une étape sensible. Découvrez avec Kalligo, les 5 faux pas qu'un assistant doit prendre soin d'éviter pour partir serein et la tête haute.

En parler à tout le monde, avant d'informer votre hiérarchie

Une erreur de stratégie évidente, mais pourtant classique, car il est tentant de s'épancher sur l'épaule d'un collègue dans une telle situation. Mesurez vos propos, surtout si vous envisagez de négocier une rupture conventionnelle ou de partir chez un concurrent.

De même, en sortant de votre entretien, suivez la règle d'or : ce qui se dit dans le bureau du manager reste dans le bureau du manager.

Partir sur un coup de tête

Le mot de trop, le burn-out qui s''annonce, un dossier qui capote : quel que soit le déclencheur, un coup de sang est vite arrivé. Mais rappelez-vous que même si vous claquez la porte, vous avez des devoirs qui vous imposent de revenir le lendemain.

Au-delà, trouver un nouveau poste d'assistant n'est pas forcément évident, encore moins si votre ancien employeur relate votre perte de maîtrise à un recruteur qui le contacte.

Enfin, parce que vous êtes un professionnel de l'organisation, vous savez l'importance d'assurer la transition en cas de départ.

Démissionner sans donner d'explications

La démission pour raison interne à l'entreprise mérite d'être explicitée lors d'un entretien avec votre hiérarchie. Si votre manager tient à vous, il trouvera certainement des solutions pour remédier aux problèmes évoqués (embauches, délégation, formations, etc.).

Il vous laisse partir sans discuter ? Vous avez au moins la satisfaction d'avoir vidé votre sac et alerté la direction sur les difficiles conditions de travail à votre poste. Gage peut-être d'un aménagement futur pour l'assistant qui vous succédera...

Négliger la procédure officielle de démission

L'annonce d'une démission secoue toute l'entreprise et crée une période de tensions. Chacun réagit à sa façon et la crispation peut donner lieu à quelques coups bas. En assistant plein de ressources, renseignez-vous précisément sur la procédure standard pour démissionner et envoyez vos courriers dans les temps et dans le bon format.

Jouer la surenchère pour rester à votre poste d'assistant

Votre annonce a fait l'effet d'une bombe et votre hiérarchie avance des solutions organisationnelles et même une petite augmentation de salaire. Vous révisez votre position et tentez la surenchère financière pour profiter de la situation.

Vigilance : vous jouez là un jeu délicat où vous pouvez tout perdre ou tout gagner, mais surtout placer les exigences à votre égard à la hausse pour les prochains mois !

 

Note (0 votes)

Notez cet article (Cliquez sur les étoiles)

Ajouter un commentaire

1000 caractères max

Rédiger un commentaire

Pour publier votre commentaire, veuillez-vous identifier.

Se connecter

Vous n’avez pas encore de compte Kalligo ?
Inscrivez-vous dès maintenant en quelques clics :

S'inscrire gratuitement

Newsletter

Recevez chaque semaine nos infos et astuces par email !

Témoignage
de Fatou

Secrétaire

Je trouve le site kalligo très très intéressant. Il m'aide beaucoup et m'accompagne dans mes taches quotidiennes au bureau, surtout l'onglet informatique et bureautique et la rédaction. Je ne me stresse plus quand mon boss me confie un job. Vraiment un grand merci !